La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

 

 

 

 

 

 

Quel que soit ton âge, ta nationalité, ton statut et ton niveau de formation et si tu justifies d’au moins trois ans d’expérience en lien direct avec la certification visée, tu peux prétendre à la VAE.

 

 

Cette certification peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle. La validation des acquis de l’expérience te permet de faire reconnaître ton expérience (professionnelle ou non).

 

 

La VAE prend en compte les compétences professionnelles acquises au travers de tes activités salariées, non salariées et bénévoles, d’une durée au moins égale à 1 an.

 

 

Un jury de validation, composé de professionnels du métier concerné, peut t'accorder la totalité ou une partie du titre, diplôme ou certificat visé.

 

 

Enfin, entreprendre une procédure de VAE demande d’avoir un projet professionnel précis et de choisir la certification la plus adaptée à ton parcours.

 

 

 

Qui est concerné…

 

 

 

La VAE s’adresse à tous les publics : salariés, bénévoles, personnes inscrites sur la liste des sportifs de haut niveau, demandeurs d’emplois etc.

 

 

 

Comment faire…

 

 

Prends contact auprès de l’organisme de certification professionnelle (AFPA, AFPI etc.) avant de déposer ton dossier au FAF.TT. Il t’accompagnera dans le choix de la certification et dans la procédure à suivre : conditions d’accès, dates des épreuves etc.

 

 

 

Les conditions d’éligibilité…

 

 

  • Respecte le délai : tu dois déposer ta demande d’autorisation d’absence en cours de mission ou dans un délai maximum de trois mois après ton dernier jour de mission.

 

 

  • Respecte le délai de franchise : tu peux demander un seul congé VAE, dans la même entreprise, sur une période d’un an.

 

 

 

 

Bon à savoir…

 

 

 

Certains organismes acceptent de te recevoir afin d’effectuer ton congé VAE en dehors des horaires « classiques », le soir ou le week-end.

 

 

 

L’accompagnement à la VAE…

 

 

Si ta candidature a été déclarée recevable, tu peux bénéficier d’un accompagnement  dans la préparation de ton dossier et de ton entretien avec le jury en vue de la validation des acquis de ton expérience.

 

 

Cet accompagnement commence dès que le dossier de demande de validation est déclaré recevable et prend fin à la date d’évaluation par le jury.

 

 

 

Le financement de la VAE…

 

 

 

  • A l’initiative du salarié : la VAE peut être financée dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF).

 

 

 

  • A l’initiative de l’employeur ou s’il a donné son accord : la démarche peut être financée dans le cadre du plan de développement de compétence de l’entreprise.

 

 

 

Comment préparer ta démarche VAE…

 

 

 

  • Si ton projet professionnel est clair : adresse-toi à l’autorité ou l’organisme qui délivre le diplôme, titre ou certificat de qualification inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Cet organisme de validation te précisera les conditions spécifiques de recevabilité, la procédure à suivre etc.

 

 

 

  • Si ton projet professionnel est à définir : tu peux t’adresser au réseau de Points Relais Conseils ou aux différents organismes ayant une mission d’information et d’orientation professionnelle (Uniformation, Pôle emploi, CARIF, CIDJ etc.). Ces organismes t’indiqueront les certifications précises auxquelles tu peux prétendre en fonction de ton profil et de ton expérience.

 

 

 

Les articles qui peuvent t'intéresser : 

 

Comment se former en intérim ?

Quel organisme de formation choisir ?

Comment financer sa formation en intérim ?

Quelles formations faire en intérim ?

Comment choisir son centre de bilan de compétences en intérim ?