Que mettre dans la catégorie “expériences professionnelles” sur votre CV ?

 

Peu importe le nombre d'années de vos expériences professionnelles, Helvetic Emplois vous donne ses meilleurs conseils ! 

Si vos expériences professionnelles sont trop peu nombreuses ou que vous n'en n'avez pas, vous pouvez faire exister cette rubrique. Pour cela vous pouvez y ajouter vos stages de 4 à 6 mois, vos jobs d’été, ou encore vos travaux étudiants.

 

A chaque expérience mentionnée, ajoutez des détails

  • Présentez vos expériences par ordre chronologique décroissant (en indiquant la plus récente en haut) ;

  • Mentionnez pour chaque expérience le poste occupé, l'employeur, le lieu de travail, le secteur d'activités de l'entreprise et la durée du poste. Vous pouvez décrire très succinctement les missions accomplies ainsi que les principales réalisations concrètes. Si elles sont chiffrées c'est encore mieux. Pensez aussi à mentionner la taille de l'entreprise.

 

Nous vous conseillons d’apporter un niveau d’information suffisant sur cette partie. Les CV en Suisse sont en général assez complets

En Suisse, le pays de l'efficacité, les trous dans le CV ne sont pas forcément bien vus. Ainsi, ne cherchez pas à mentir suite à une période de chômage. Une période de chômage de quelques mois va être mieux comprise par les recruteurs, qu'un vide qui va laisser planer un doute voir de la méfiance vis à vis de votre motivation professionnelle.

Dans le cas d'une année sabbatique, il va être important d'expliquer brièvement ce pourquoi vous l'avez choisis. Dans vos explications, n'hésitez pas à mentionner ce que vous tirez de cette expérience dans votre parcours professionnel. Les présenter de manière positive et construite permettra à votre profil d'être complet.