Tout savoir sur les congés payés en intérim

 

 

 

La loi est simple : tout salarié a droit au minimum à 5 semaines de congés par an.

 

 

Qu’en est-il d'un intérimaire qui enchaîne les missions ?

 

 

 

Comment calculer tes vacances…

 

 

 

Tu es un intérimaire, tu es donc un salarié embauché et rémunéré par une agence d’intérim qui te met à disposition d’une entreprise utilisatrice pour une durée limitée.

 

 

 

Malgré cette différence avec un salarié lambda, tu as accès aux mêmes droits dans l'entreprise qu'un salarié en CDD ou en CDI.

 

 

 

Cependant, quand il s'agit des congés payés, la règle diffère.

 

 

 

Au cours d'une mission, tu peux toucher une Indemnité Compensatrice de Congés Payés (ICCP), égale à 10% de la rémunération brute totale (indemnités de fin de mission comprises).

 

 

 

Comme n'importe quel salarié, les jours de congés payés calculés pour l'ICCP sont fixés à 2,5 jours par mois.

 

 

 

En règle générale, tu ne prendras pas tes vacances durant ta mission, pour autant, selon la durée de la mission, tu peux demander à poser des congés auprès de l'entreprise où tu travailles ainsi qu'auprès de ton agence d'intérim. Ces jours de vacances pris seront alors déduits de ta paye.

 

 

 

Les articles qui peuvent t’intéresser :

 

 

Combien je gagne en intérim ?

Qu'est ce que les IFM ?