Le guide du CDI Intérimaire 2019

 

 

 

 

Il existe différent type de contrat dans le monde du travail :

 

 

 

  • Le Contrat à Durée Indéterminée (CDI) ;

 

  • Le Contrat à Durée Déterminée (CDD) ;

 

  • Le Contrat de Travail Temporaire (CTT) ;

 

  • Le contrat d’apprentissage ;

 

  • Le contrat de professionnalisation ; et

 

  • Le Contrat Unique d’Insertion (CUI).

 

 

 

En ce qui concerne le monde du travail temporaire, depuis 2014, il existe le Contrat à Durée Indéterminée Intérimaire (CDII).

 

 

 

Découvre à travers cet article, les enjeux et les avantages qui sont liés au CDI Intérimaire.

 

 

 

 

CDI Intérimaire, qu’est-ce que c’est ?

 

 

 

En temps normal, un intérimaire qui fait des missions dans les entreprises utilisatrices conclut un Contrat de Travail Temporaire (CTT) avec son agence d’intérim qui est, pour rappel, son seul employeur.

 

 

Le CDI Intérimaire est entré en vigueur le 6 mars 2014. Le but de ce contrat est simple, il offre à ceux qui sont assidus la possibilité d’obtenir les mêmes avantages qu’un salarié en CDI.

 

 

Le CDI Intérimaire permet aux agences d’intérim de recruter un intérimaire en CDI et de l’envoyer en mission dans ses entreprises utilisatrices.

 

 

 

Qu’est ce que cela change pour les intérimaires ?

 

 

 

Ce type de contrat apporte de la stabilité au salarié. Quoi qu’il arrive, il sera toujours rémunéré en fin de mois et son salaire minimal est fixé directement en début de contrat.

 

 

 

 

Ce qui apparaît sur le contrat

 

 

 

 

Avant tout, le CDI Intérimaire, comme tous les autres contrats, doit être rédigé en français.

 

 

→ Tu peux tout de même demander à ce que ton contrat soit traduit dans une autre langue.

 

 

Les clauses indiquées sur ton contrat sont validées au préalable avec ton employeur (ton agence de travail temporaire).

 

 

Le contrat doit préciser si tu es à temps partiel ou non. Aussi, les clauses abusives sont totalement interdites. Par exemples : Une rémunération en dessous du SMIC (10,03 € brut), les clauses discriminantes, clause de célibat etc.

 

 

Cependant, ce type de contrat contient des mentions prévues par le Code du Travail :

 

 

  • L’identité + l’adresse des parties ;

 

  • Le lieu de travail ;

 

  • La fonction + le statut ;

 

  • La durée de travail ;

 

  • La rémunération ;

 

  • Les congés payés ;

 

  • La durée de la période d’essai ;

 

  • Les délais de préavis en cas de rupture du contrat (rupture conventionnelle) ;

 

  • Une éventuelle clause de non concurrence ; et

 

  • La rupture du CDI.

 

 

 

 

Quels sont les types de profils qui peuvent obtenir un CDI Intérimaire ?

 

 

Tout d’abord, tous les intérimaires peuvent bénéficier de ce type de contrat.

 

 

 

Cependant, ce sont les agences d’intérim qui décident à qui elles souhaitent délivrer un CDI Intérimaire, car c’est un engagement aussi bien pour le salarié que pour l’entreprise de travail temporaire qui l’emploie.

 

 

 

En général, ce contrat est proposé aux intérimaires avec lesquels les agences de travail temporaire ont l’habitude de travailler et qui sont irréprochables dans leur travail.

 

 

 

 

Les caractéristiques de ce contrat

 

 

 

 

Lorsque l’intérimaire signe le contrat avec son agence de travail temporaire, ils fixent ensemble le salaire minimum qu’il touchera à chaque fin du mois, les missions qu’il peut exercer (jusqu’à trois métiers différents), son temps de travail ainsi que le périmètre géographique ou il pourra travailler.  

 

 

 

Cela dit, en général, la zone géographique peut aller maximum jusqu’à 50 km, soit 1h30 environ entre le domicile et l’entreprise.

 

 

 

 

Les avantages du CDII

 

 

 

 

Les intermissions : ce sont les périodes creuses où tu n’auras pas de mission, cependant, ce sont des périodes pendant lesquelles ton agence pourra te proposer des formations afin de te faire monter en compétences et augmenter ainsi ton employabilité.

Le fait d’avoir un CDII te permet d’être rémunéré par ton agence d’intérim à chaque fin de mois.

 

 

Les congés payés : avec un CDII, tu peux bénéficier de tes congés payés qui sont accumulés même lors de tes intermissions ou formation.

 

Un salaire minimum garanti : en effet, lors de la signature de ton contrat, il est mentionné un salaire minimum fixé que tu toucheras à chaque fin de mois même lors de tes intermissions.

 

 

Les missions en CDII peuvent durées jusqu’à 36 mois, cela te permet d’obtenir une certaine stabilité et ainsi, faire face à la précarité.

 

 

 

→ Tous ces avantages te permettront finalement d’accéder plus facilement à l’obtention d’un logement, de prêts immobiliers etc.

 

 

 

 

Quelques spécificités tout de même…

 

 

 

 

Le salarié en CDII se voit obligé d’accepter les missions qui lui sont proposées si elles rentrent dans les critères fixés au début du contrat. C’est pourquoi le salarié doit toujours se rendre disponible auprès de son agence.

 

 

 

 

Enfin, aux vues des avantages procurés par ce type de contrat, tu ne toucheras pas les Indemnités de Fin de Mission (IFM) qui ne sont plus adaptées au CDI Intérimaire.

 

 

 

 

Pour finir, comme pour chaque contrat, il y a une période d’essai qui varie en fonction de ton statut :

 

  • 4 mois pour les cadres ;

 

  • 3 mois pour les agents de maîtrise ; et

 

  • 2 mois pour les ouvriers et employés.

 

 

 


Le CDII  en chiffres

 

 

 

 

Depuis sa création, 36 000 CDI Intérimaire ont été signés, aussi, 25 000 salariés travaillent aujourd’hui sous ce contrat.

 

 

 

 

Les chiffres en fonction des secteurs d’activités :

 

 

 

 

L’industrie est en tête avec 44% de CDII ;

 

Suivie du secteur logistique – transport avec 26 % de CDII ;

 

Le BTP quant à lui récolte 12% de CDII ;

 

Les services, 11 % de CDII ; et

 

Enfin, le commerce obtient 6% de CDII.

 

 

 


Les chiffres Partnaire

 

 

 

 

Comme dit précédemment, le CDII a été lancé en 2014.

 

 

En ce qui concerne le Groupe Partnaire, ce sont 244 contrats à durée indéterminée qui ont été signés dans toute la France depuis cette date.

 

 

Aujourd’hui, 26% de ces salariés embauchés en CDII ont signé un CDI dans l’une des entreprises utilisatrices du Groupe Partnaire.

 

 

Enfin, c’est 130 salariés qui travaillent actuellement sous ce contrat.

 

 

 

Le CDI intérimaire est un statut très flexible, qui permet d’acquérir beaucoup d’expérience au sein de missions variées tout en bénéficiant du statut très sécurisant du CDI.

 

 

 

 

Les + pour les agences de travail temporaire

 

 

 

Le CDI Intérimaire permet avant tout l’augmentation de la durée de l’emploi des intérimaires.

Aussi, cela offre un meilleur taux d’employabilité, fait diminuer la précarité sur le marché de l’emploi et donc, amène à une baisse significative du taux de chômage.

 

 

 

Le salarié a réellement la possibilité, en tissant une relation de confiance avec son agence, de construire son parcours en privilégiant des missions enrichissantes, en élargissant son réseau professionnel et en bénéficiant de formations, notamment pendant les périodes d’intermission.

 

 

 

 

Et pour les entreprises utilisatrice…

 

 

 

Le CDII permet aussi aux entreprises d’avoir des salariés sur des missions plus longues ( maximum 36 mois) et ainsi d’avoir des candidats mieux formés, plus stable et donc plus engagés dans leur mission.

 

 

 

 

Le CDII est une très bonne opportunité dont tu peux parler avec ton agence Partnaire

 

 

 

 

 

 

Les articles qui peuvent t’intéresser :

 

 

Quels sont les avantages du CDI Intérimaire ?

Quelles primes lors d'un CDI Intérimaire ?

CDI Intérimaire : as-tu le droit au chômage ?

CDI Intérimaire : peut-on obtenir un prêt immobilier ?

CDI Intérimaire : rupture de contrat

CDI Intérimaire : arrêt de travail

CDI Intérimaire : abandon de poste

La durée du CDI Intérimaire

Peux-tu négocier ton salaire en CDI Intérimaire ?

Combien peux-tu gagner en CDI Intérimaire ?